INTERVIEW “II“: DUO ELECTRONIQUE FRAIS ET PROMETTEUR

C’est la magie du net. Découvrir des gens que l’on aurait jamais du, ou jamais pu découvrir, et se faire surprendre. Se faire surprendre par la fraîcheur et le groove de ces 2 petits gars, qui nous livrent de la bonne disco-house comme on l’aime chez nous, ou plutôt devrions nous dire “Disco de Rue” comme ils préfèrent qualifier leurs prods.

D’entrée, sur leur soundcloud, ils plantent le décor avec un remix magique de Madvillain, ou comment marier à merveille du Hip-Hop made in Stones Throw et de la bonne vieille French Touch des familles.

 

 

Séduits par ce remix très efficace, nous avons souhaité en savoir plus. Rencontre donc avec “II”

1- Salut les gars, comme dans toute rencontre on va commencer par se présenter.
Alors allez y, ouvrez le bal :

Cédric et Mickaël, donc plus « connu » sous le pseudo II, duo électronique dijonnais qui s’est lancé en tout début d’année, histoire de faire quelque chose d’autre en dehors des cours. En terme musical, nous venons de deux horizons différents, l’un plus hip-hop l’autre plus french touch, des goûts que nous nous sommes partagés mutuellement et qui aujourd’hui se ressent dans ce nous faisons.

2- C’est quoi ce nom ? Comment cela se prononce-t-il ? Expliquez nous

Tout simplement deux en chiffre romain. Pour la prononciation c’est le chiffre deux, selon la langue. Un nom qui nous est venu sur un banc à Dijon un dimanche ennuyeux (pour ne pas changer), mais qui ne signifie rien de particulier en fait. On a simplement voulu prendre un nom simple et compréhensible de chacun.

3- Comment vous êtes vous rencontrés ?

On vit tout deux actuellement à Dijon où nous sommes venu pour nos études respectives. Mais notre rencontre est en fait beaucoup plus ancienne, elle date de la fin des années 90 dans une petite ville de Saône-et-Loire, donc depuis tout gamin. Et jusque-là, on pensait plus à taper dans le ballon qu’à produire.

4- Comment en êtes-vous venu à la musique ? Vous avez une formation où vous faites partie de cette nouvelle génération d’autodidactes ?

A force d’écouter, nous avons voulu faire la nôtre.

Sans formation musicale, excepté la flute au collège. On n’a jamais trop été poussé à se mettre dedans, chose que nous regrettons quand même un peu aujourd’hui. Mais d’un autre côté nous n’avons pas tous ces codes musicaux et nous sommes un peu obligé d’inventer les nôtres surtout au niveau du langage, nos imperfections peuvent apporter un petit charme à nos morceaux.

5- J’imagine que vous produisez en home studio, avec quel matos et comment ?

Niveau matériel, pour le moment ce n’est vraiment pas folichon : un laptop assez pourri pour faire de la musique, un monitoring du même calibre (si on peut appeler ça comme ça : une vieille chaine hifi…) et Ableton cracké qui fonctionne une fois sur deux.
Pour le comment, c’est assez peu sexy. Nous sommes calés tous les deux devant notre petit écran en essayant chacun d’apporter notre petite touche.

6- Votre musique est fraiche, quelles sont vos inspirations ?

Pas du tout original, comme tous les artistes de la même mouvance, ça part du label Roulé à un côté plus hip-hop qu’on retrouve chez Stones Throw. Ensuite on est influencé indirectement par des artistes qu’on écoute au fil du temps, par exemple les travaux de Kevin Parker, la Chicago house, Ian Curtis, … Des choses qui n’ont absolument rien à voir donc, ou alors ce ne sont pas forcément des groupes, ou des chanteurs : K2000, Chips, l’imagerie de la fin des années 70-début des années 80, les pochettes de Judas Priest par Doug Johnson, un épisode de Malcolm, Les Hommes du président …

7- On sent des vraies références aux labels Shiny Disco Club, Roche ou Exquise Records (dont un remix très cool de Hana Yori Kichou Na ) par exemple, vous confirmez ?

Pas tellement en fait, nous écoutons assez peu les sorties de cette mouvance, hormis les gros trucs. Après, si nos auditeurs ressentent ça, nous sommes loin de cracher dessus. C’est un peu les références françaises du milieu, même si on voudrait bien s’en détacher pour que cela soit notre son, bien propre à nous.

8- Hana Yori Kichou Na , vous l’avez contacté ou c’est un remix comme ca pour le plaisir ?

À la base on aimait beaucoup le sample et en découvrant HYKN sur le tard et le morceau qu’il en avait fait, nous avons décidé de sortir le morceau réalisé en tant que remix d’Inside Me. On trouvait l’idée sympa et sans vous le cacher, on espérait quand même un peu profiter de sa réputation. Nous l’avons d’ailleurs contacté avant d’uploader le track sur notre Soundcloud, sans réponse.

 

 

9- Vos projets en cours, des nouveaux morceaux à venir, remix, ou collaborations avec des artistes ?

Un remix pour Kosski sur un nouveau label lyonnais : What About You Records, qui nous a surpris par un certain professionnalisme. Il devrait sortir courant novembre. Enfin, un release unique devrait suivre pour la fin d’année sur ce même label.

À plus long terme, un vrai EP et le désir de collaborer avec d’autres artistes, un peu comme nous avons fait sur le prochain LP des Daft. #boobs

10- Une petite tournée prévue dans la capitale ou dans le reste de la France ? Il va falloir commencer à vous faire connaître et à exporter ce talent.

Rien de prévu. Comme dit, nous sommes assez jeunes dans le milieu donc pas trop de contacts pour cela, mais on commence quand même tout doucement à s’en faire et on hâte de pouvoir faire face à un public.

11- Une petite playlist à nous faire partager peut –être ?

Bobmo – Rock The
Ry Cooder – The Very Thing That Makes You Rich (Makes Me Poor)
Jupiter – Submarine 75
Melody’s Echo Chamber – I Follow You
Jacques Dutronc – La fille du Père Noël
Begin – Velocity
Black Sabbath – Embryo
Jnyce – The Exorcism
Nicolas Vallée – New New York

Merci les gars de vous être prêtés au jeu de l’interview, on vous souhaite bonne continuation et on garde bien sur un oeil grand ouvert sur vos prochaines sorties, que nous ne manquerons pas de partager sur Le Bruit Des Garçons en exclusivité worldwide. 

Merci à vous

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s