BILL MURRAY: LÉGENDE URBAINE

 

 

 

 

 

 

Voilà longtemps que nous l’aimons, que nous suivons ses films, ses gags, ses comiques de situation, son humour pince-sans-rire…

Il est donc temps de lui rendre hommage et de révéler une partie de son personnage que les gens ne connaissent pas vraiment, mais qui lui correspond si bien.

Parce que oui, Bill Murray (à la vie comme à l’écran) est un mec cool et abordable.

En 2005, l’acteur connaît une petit crise de milieu de vie (c’est à dire une crise qui vous guette entre 40 et 50 ans) et son second mariage bat de l’aile. Bien sur, cette pathologie n’est pas nouvelle chez les acteurs hollywoodiens, surtout les hommes, mais Bill Murray ne fais rien comme les autres. Contrairement à Mel Gibson ou à Charlie Sheen qui sont dans le même cas de figure et qui passent leur temps a tweeter et à se préoccuper de leur image, le bon Bill commence à se montrer dans des soirées de Hipsters, au hasard. Par exemple, il s’est retrouvé une fois en Ecosse chez une étudiante norvégienne de 22 ans en échange universitaire, dans une soirée avec tous ses collocs. Quand il est arrivé dans la cuisine pour se prendre un verre, à la vue de l’amoncellement de vaisselle sale dans l’évier, il s’est mis à faire la vaisselle, en toute simplicité. Il finira la soirée en buvant de la vodka dans un mug.

D’ailleurs, nombre de sites internet et blogs sont dédiés à raconter ces rencontres, ces histoires avec Bill Murray. On a ainsi pu le voir dans des bars Karaoké (comme dans “Lost in Translation”), dans des soirées improvisées chez l’habitant, avec des étrangers a boire des coups, et le meilleur de tout, il lui arrive de se faufiler dans la rue derrière vous, de vous cacher les yeux en vous demandant “Devine quoi?”, et quand vous vous retournez et que vous vous apercevrez que c’est Bill Murray qui vous a fait cette blague toute pourrie, il vous dira “Personne ne te croira” en souriant.

 

BONUS:

Comme le dit GZA du Wu-Tang Clan dans Coffee and Cigarettes de Jim Jarmusch, deux minutes de «Bill Groundhog-Day, Ghostbustin’-ass Murray!» pour notre/votre plus grand plaisir

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s